GROUPE
SPELEOLOGIQUE
GANGEOIS

 
 
 
 

Groupe Spéléologique Gangeois 

 

C’est en mars 1951, que le GSG voit le jour, suite à la découverte de l’aven du Trou Fumant de l’olivier, sous l’impulsion de Georges Valat et André Bancal.

La spéléologie est une activité nouvelle sur la région, bien que nos illustres prédécesseurs (Martel, De joly et consorts...) soient passés dans la région à de multiples reprises.

Les premiers écrits d’une activité spéléologique sur le secteur de Ganges remontent à 1935 sous le sigle du SCG (Spéléo Club de Ganges).

Pendant cette période des visites des cavités connues dans la région sont la principale activité. Mais cela pousse nos anciens à chercher de nouvelles cavités souvent signalées par des bouscatiers du coin. Il faut attendre la guerre pour que l’aven du Pas de Madame, ou un accident à -80m de profondeur, pour que sonne le glas des recherches sur cet aven plus tard reprit par les suménois.

Pendant cette période, une aventure coquasse arrive, alors qu’ils redescendent de leur journée de découverte, nos anciens qui portent fièrement leurs casques (militaires) sur la tête, ils sont arrêtés par la gendarmerie qui les prend alors pour une équipe de résistants. Après une nuit au poste, c’est grâce au père de l’un d’eux, instituteur à Ganges, qu’ils pourront sortir de geôle au petit matin.

Ensuite les travaux de géologie et de karstologie, qui passionne A.Bancal donnent des résultats assez controversés, surtout sur la théorie des Karsts Profonds que André Bancal défendait contre vents et marées (l’histoire lui donne maintenant raison) !!!

L’exploration avant tout et ensuite les retranscriptions de leurs aventures dans le fascicule Spélunca de la FFS. L’évent de Gorniès, Le TFO, le boulidou de Cazilhac, la grotte d’Isis etc. etc.

De nombreuses personnes sont passées au sein du GSG, soit pour un temps de formation, soit pour une période plus longue… Mais nous en gardons un bon souvenir, les anciens reviennent à la charge pour nous aider sur les travaux de surface (traçage, topographie …) et nous passons de bons moments d’écoute des souvenirs et anecdotes.

A nous de savoir faire perdurer cela !!!!

Et nous nous y attachons …

Se connecter